A propos des études Roche portant sur les MICI

Etes-vous prêt(e) à rejoindre les milliers d'autres personnes, qui comme vous, recherchent de nouveaux moyens de soulager leur maladie de Crohn ou leur rectocolite hémorragique ?

Collaboration étroite avec l’équipe médicale.

Contribuez aux avancées scientifiques.

Un des aspects les plus stimulants d’un essai clinique est que le produit évalué pourrait un jour devenir un traitement commercialisé.

En tant que volontaire inclus dans les études, votre participation contribue à faire avancer la recherche dans les domaines de la rectocolite hémorragique (RCH) et de la maladie de Crohn, que vous bénéficiiez personnellement du médicament à l’étude ou non. Chaque participant recevra la meilleure prise en charge possible et aidera beaucoup d’autres personnes souffrant également de ces maladies.

Que se passera-t-il au cours des visites de l’étude ?

Au cours de l’étude, l’équipe de recherche surveillera étroitement votre santé. Votre état de santé général sera évalué et vous réaliserez également des examens permettant de savoir si les symptômes de votre maladie ont changé.

Comment les évaluations sont-elles pratiquées ?

Pendant votre traitement, vous viendrez régulièrement dans le centre où l’étude est conduite pour la réalisation des différents examens. Un suivi téléphonique sera aussi réalisé.

En fonction de l’étude à laquelle vous participerez, l’étude durera de 54 à 66 semaines et vous serez ensuite suivi pendant 12 semaines supplémentaires.

Quelles sont mes responsabilités au cours de l’étude ?

Les personnes admissibles à une étude et qui acceptent d’y participer doivent :

  • en premier lieu, signer une déclaration de « consentement éclairé ». Cette déclaration décrit en détail
    le déroulement de l’étude et présente ses risques et bénéfices éventuels,
  • se rendre à tous les rendez-vous et réaliser les examens de l’étude, comprenant les examens cliniques, les analyses biologiques et des endoscopies ponctuelles,
  • signaler à l’équipe de l’étude tout symptôme, changement de médicament, rendez-vous avec un médecin ou un(e) infirmer(ère), ou toute hospitalisation,
  • pour les femmes, utiliser des méthodes contraceptives efficaces pendant l’étude puis durant 24 semaines (6 mois) suivant la dernière dose du médicament à l’étude,
  • informer l’équipe de l’étude en cas de grossesse,
  • pour les femmes, réaliser des tests de grossesse (le cas échéant) à domicile avant de prendre le médicament à l’étude,
  • en cas d’injections à domicile, stocker et administrer le médicament à l’étude conformément aux instructions de l’équipe de l’étude,
  • noter les symptômes régulièrement,
  • porter constamment la carte d’alerte et d’identification de patient (carte fournie par l’équipe de l’étude), sur soi.

Souhaitez-vous participer aux études Roche portant sur les MICI* ? Découvrez si vous répondez aux critères de sélection.

 

*Dans le cadre des études Roche, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) désignent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (RCH)